Bannières intimidantes

Canadian Safe School Network

2

Festival of Media

Argent, Best Use of an Influencer

Festival of Media

Or, Best Use of Programmatic Technology

Le Canadian Safe School Network croit que les gens seraient plus enclins à prendre des mesures contre l’intimidation s’ils pouvaient, d’une façon ou d'une autre, vivre ce que ressentent les victimes d’intimidation.

un défi qui relève de l’ambition

Chaque année, de plus en plus de victimes d’intimidation se sentent piégées, comme s’il n’y avait pas d’échappatoire. L’essor de la technologie a permis aux intimidateurs d’étendre leur portée en dehors des terrains de jeux. La Canadian Safe School désirait trouver un moyen de sensibiliser la population à cet effet.

utiliser le reciblage pour démontrer ce que vivent les victimes d'intimidation
Cssn Bullyads Case 2

une stratégie guidée par les données

Tout d'abord, CSSN a envoyé un courriel à son réseau d’influenceurs, de militants et de relations publiques concernant un événement anti-intimidation à venir. Nous avons placé un pixel sur la page RSVP quelques semaines à l'avance pour nous donner un bassin d'utilisateurs hyper qualifiés.
Nous avons ciblé ces mêmes utilisateurs encore et encore, sans limite de fréquence, recréant ainsi le sentiment inéluctable que certains enfants éprouvent chaque jour.

Cssn Bullyads Case 4

une exécution portée par la créativité

Il n’a pas été facile d'obtenir un partenaire média qui accepte d’exécuter ce type de campagne, mais AOL a été à la hauteur de ce défi. D’un point de vue technologique, une équipe de spécialistes a été nécessaire pour contourner les plateformes d'optimisation automatisées puisque la campagne contredisait les meilleures pratiques publicitaires en ciblant précisément les mêmes utilisateurs à un niveau de fréquence extrêmement élevé.

Mais ce n’était pas le seul problème technique, la créativité elle-même était également problématique en raison du fait qu’il n’y avait pas de logo de marque ou de bouton d’appel à l’action sur la bannière. Mais au final, la passion pour la cause a finalement eu raison des politiques.

des résultats au-delà des objectifs

annonces intimidantes par utilisateur durant la journée

d'impressions générées durant la campagne

augmentation des dons par rapport à l’année précédente

mission accomplie !

Juror Detail Rene

Rene Rouleau

Creative Director BIMM

“When I was a kid I was bullied once, but when I got home and closed the door and locked myself inside, I was safe,” said Rouleau. “With cyber-bullying there’s absolutely no escape.”